Comprendre le travail d’un expert-comptable et ses indéniables atouts

Un expert-comptable peut être défini comme étant un professionnel de la comptabilité en plus d’être un généraliste des différents domaines liés aux entreprises. En effet, en dehors du contrôle, du suivi et du redressement de la comptabilité des entreprises, un expert-comptable peut également jouer un rôle important en matière de fiscalité, de gestion et d’organisation. D’ailleurs, un grand nombre de missions qui peuvent être effectuées par les experts-comptables ne sont pas accessibles aux comptables ordinaires.

Les études nécessaires pour devenir expert-comptable

Premièrement, un expert-comptable se différentie d’un comptable ordinaire de par les études qu’il a faites. En effet, pour pouvoir exercer le métier d’expert-comptable, il faut compter 8 années d’études après le bac en plus d’effectuer un stage d’une durée minimum de 3 ans dans un cabinet d’expertise comptable pour pouvoir valider le diplôme national d’expertise comptable. À titre de comparaison, pour pouvoir exercer le métier de comptable, un bac 2 en gestion comptable ou un VAE (validation des acquis de l’expérience) est nécessaire. La différence de durée des études nécessaire à ces deux métiers démontre bien la différence de niveau de qualification entre un expert-comptable et un comptable ordinaire. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles certaines missions des experts-comptables ne sont pas accessibles aux comptables ordinaires.

L’exercice du métier d’expert-comptable

L’exercice du métier d’expert-comptable possède également une particularité qu’il est important de noter. Un expert-comptable se doit de garder une certaine indépendance vis-à-vis de son client. Il ne peut donc exercer sa profession qu’au sein d’un cabinet. Contrairement à un comptable ordinaire qui peut proposer ses services en tant que salarié d’une entreprise ou bien en tant que membre d’un cabinet, l’expert-comptable exerce donc son métier de manière libérale. Il n’est donc pas lié par un contrat de travail. D’ailleurs, le métier d’expert-comptable est considéré comme étant une profession libérale.

Comprendre le travail d'un expert-comptable et ses indéniables atouts

L’expert-comptable et la comptabilité des entreprises

Un expert-comptable est habilité à effectuer l’intégralité des missions comptables classiques. À savoir : la tenue de la comptabilité, la mise en place celle-ci ainsi que son suivi. Les experts-comptables peuvent aussi être engagés pour établir les comptes annuels nécessaires à la clôture des différents exercices comptables : le bilan et le compte de résultat. Cela aussi bien pour les entreprises que pour les artisans et les agriculteurs. Les missions d’audit comptable sont également les services les plus demandés auprès des cabinets d’expertise comptable. Cela afin d’optimiser la comptabilité d’une entreprise, mais aussi de veiller à sa conformité et de procéder à un redressement si nécessaire.

L’expert-comptable : garantie dans le cadre d’un contrôle fiscal

Engager un expert-comptable permettra également à son client de bénéficier d’une garantie en cas de contrôle fiscal. Avec un comptable ordinaire, l’entreprise ou le client de ce dernier sera tenu de couvrir les charges et les pénalités au cas où une erreur est constatée lors d’un contrôle fiscal. Par contre, dans le cas d’un expert-comptable, ces charges et ces pénalités seront couvertes par l’assurance responsabilité civile professionnelle de celui-ci. En effet, être expert-comptable n’est pas seulement un métier. Il s’agit également d’un statut. Ce qui lui confère une certaine reconnaissance de l’État et de l’administration fiscale. Par contre, dans le cas d’un expert-comptable, ces charges et ces pénalités seront couvertes par l’assurance responsabilité civile professionnelle de celui-ci.

Le rôle de conseil d’un expert-comptable

Un expert-comptable, de par sa connaissance approfondie de plusieurs domaines liés aux activités des entreprises, peut également jouer le rôle de conseiller, que ce soit en matière de comptabilité, de gestion, de fiscalité, juridique ou administrative. Un exemple concret est le fait de faire appel à un expert-comptable lors de la création d’une entreprise. La présence d’un expert-comptable est, en effet, recommandée pour cette opération. Un expert-comptable pourra notamment apporter de précieux conseils pour le choix du statut juridique de l’entreprise, cette dernière étant déterminante pour les droits et les responsabilités ainsi que les obligations des dirigeants de l’entreprise et de ses propriétaires. Le statut juridique d’une entreprise déterminera également le régime fiscal qui pourra être choisi. Un expert-comptable peut aussi apporter son assistance lors de l’établissement de business plan ainsi que du plan de financement de l’entreprise à créer, augmentant ainsi les chances de trouver plus facilement des investisseurs, mais identifiant aussi plus clairement les moyens nécessaires pour la création de l’entreprise.

L’expert-comptable et la fiscalité

Comme cité précédemment, un expert-comptable possède de solides connaissances en matière de fiscalité. Un expert-comptable vous permettra non seulement de déléguer les différentes tâches concernant les déclarations fiscales liées aux différentes activités de votre entreprise, mais aussi d’optimiser la fiscalité de cette dernière. Un expert-comptable vous fera donc non seulement gagner du temps, tout en simplifiant les formalités et procédures nécessaires pour effectuer vos déclarations fiscales, mais il vous fera aussi faire des économies d’impôts. L’optimisation de la fiscalité d’une entreprise a une influence non-négligeable en matière de rentabilité. En effet, les impôts constituent une part importante des charges d’une entreprise. Faire appel à un expert-comptable pour optimiser la fiscalité de votre entreprise vous permettra donc de réduire les charges liées à ses différentes activités.